Partagez | 
 
Léodine Fosca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 0:27


Léodine Fosca
PV - Natalie Dormer




Espérance de vie


En m'inscrivant, j'accepte de faire subir les pires tourments à mon personnage. Elle a d'ailleurs beaucoup de chance de m'avoir comme créatrice. En créant ce personnage, et en prenant en compte son existence un peu débauchée, son métier sûr, son âge jeune et enfin ma propension à lui pourrir la vie, j'annonce en toute objectivité qu'il a une espérance de vie qui s'élève à 65%.

D'ailleurs, un jour, si son espérance de vie vient à avoisiner les 0%, je serai partante pour le tuer.


Ruthabaga

Bonjour à vous,

Pour commencer, je tiens à vous signaler que je ne porte pas de chausette. Ca ferrait de moi un elfe libre et je ne m'appelle pas encore Dobby !

Soyons sérieux, je suis une vieille joueuse de Rp (notez que ça ne fait pas de moi une bonne joueuse), j'ai commencé en 2003 sur un forum qui s'appelait PotterMagicWorld où j'ai fais mes armes et écrit probablement mes plus mauvais RPs. J'ai fais une pause de 2008 à 2013 où j'ai repris le RP sur un forum que je ne citerais pas puisqu'il est toujours actif. J'y suis actuellement admin et c'est ma co-staffeuse Crazyoilmachine qui m'a trainée ici. Amoureuse de bons livres, j'ai succombé à Scott Lynch et je sors donc de mes habitudes et je tente autre chose qu'un forum HP.

Je m'excuse d'avance pour mon orthographe souvent imparfaite. Dyslexique, je sais que je fais pas mal de faute, mais je tente de soigner ça. Pour le reste, sachez que je suis une jeune femme de 26 ans originaire du plat pays (Belgique) et plus précisément de la Cité Ardente. Fan de bière et bonne nourriture en tout genre. Diplômée en communication, je fais un Master en Sciences Politiques orienté en relations internationales. Mon but dans la vie ? Conquérir le monde, je suis activement à la recherche d'un minus.


Nantie de Gandolo

Prénom : Léodine
Patronyme : Fosca
Surnom : Ses frères et soeurs l'appellent parfois Leo.  
Âge : 36 ans
Profession : Clerc de notaire chez Meraggio
Statut : Léodine est actuellement célibataire. Elle fut jadis fiancée, mais des paroles déplacées du dit fiancé le précipitèrent sur le fil de l'épée plutôt que dans le lit de sa promise. Depuis, on ne se bouscule pas à sa porte pour l'épouser.
Allégeance : Léodine n'y a jamais vraiment pensé. Comme la plupart des gens, elle va au Duc de Nicovante.
Date et lieu de naissance : Léodine est née le 21 de Tirastim, la 74e année de Preva ou en l'an 503 selon le calendrier Vadran.
Origine : Camorrienne, avec des racines vadranes.
Divinité principale : Gandolo
Caractère : Cajoleuse - appliquée - secrète - susceptible - hautaine - gracieuse - généreuse - tactile - cupide - amusante - ambitieuse - mystérieuse.
Traits physiques : Un teint relativement clair pour une Camorrienne, mais on explique cela par le temps qu’elle passe à l’intérieur du domaine du banquier. Des yeux bleus profonds et une couleur de cheveux plus que changeante. Brune, blonde, noire, châtain, il n'y a qu'une seule couleur qu'on ne vera pas Léodine aborder : le roux.


Rumeurs & murmures

« Léo ?
- Oui, Tullio ?
- Maintenant que tu es riche.
- On va dire ça, oui.
- Tu m’achèterais bien un livre ? Relié en cuir si possible.
- Un gâteau-couronne de Zakasta et du cognac d’Austershalim aussi ?
- Je ne dirais pas non au gâteau.
- Et donc tu voulais une reliure en cuir pour ton livre ? »



« Léodine, dine, dine, quand je la pine, pine, pine
Comme toutes les filles l’île, l’île, l’île, elle crie, crie, crie.
Il y avait d’autres paroles, mais je ne les ai pas retenues.
-  Et elle l’a mal pris ? C’était quand même pas une raison pour lui passer une épée en travers du corps.
- Le problème c’était pas la chanson.
- Quoi alors ?
- Il était de Tal Verrar, elle n’a jamais pu les voir en peintures. »



« MA BOURSE, MA BOURSE, AU VOLEUR.
- Calmez-vous, dites-moi ce qui s’est passé.
- Je ne sais pas, je discutais avec la petite Léodine Fosca, elle me donnait des nouvelles de sa mère. Elle est mal en point vous savez. Juste après son départ, je me suis rendu compte que je n’avais plus ma bourse.
- Vous avez vu quelque chose de suspect ?
- Comment voulez-vous … Ce n’est pas votre boulot ça normalement ?
- Ca ne pourrait pas être… comment est-ce qu’elle s’appelait déjà ?
- Léodine ? Pfff, que voulez-vous qu’elle en fasse ? Elle est clerc de notaire chez Meraggio. Elle gagne probablement plus que vous et moi. »



*Tintement de pièces*



« On m’a dit qu’elle comptait aussi vite qu’une Muguette avale.
- Piuff, elle doit en avoir du talent. »



« Elle est belle.
- Je ne sais pas, je lui trouve un côté un peu hautain. Et puis elle a un rictus étrange quand elle sourit. Un peu comme si elle se foutait des dieux en personne parce qu’elle sait quelque chose de plus qu’eux.
- Ca ne l’empêche pas d’être belle. Je la préfère en blonde par contre.
-Elle n'a jamais la même tête de toute façon. J'ai connu des prostitués qui changeaient moins d'amants, qu'elle de couleur de cheveux. »



« T'en fais une drôle de tête, Franco.
- C’est que j’ai quelque chose de gênant à te dire, Elvira.
- Eh bien parle ! Ne reste pas planté là comme un benêt.
- Je suis presque sûr d’avoir vu Léodine traîner dans les Traquenards après le faux jour hier. Elle avait l’air de savoir parfaitement où elle allait. C’est pas un quartier pour une fille comme la tienne.
- Et moi, j'ai discuté avec Morgante pas plus tard qu'hier.
- T'as sûrement raison, ce n'était pas elle. »



« T’as remarqué comme elle tire toujours une drôle de tête quand on parle d’Espara ? »



« C’est rare de voir Léodine à une soirée.
- Elle travaille trop. C’est probablement pour ça qu’elle n’aime pas sortir le soir. Par contre, tu la verras souvent au temple de Gandolo ou au Marché Flottant les jours de Foire Changeante. Une vraie sainte cette femme.
- Sainte-Nitouche, oui !
- Tu dis ça parce que tu es jaloux. Tu aurais bien voulu connaître le chemin de ses cuisses.
- Moi ? Jamais ! C’est que j’aurai eu peur de ne pas me réveiller le lendemain.
- C’est vrai qu’après avoir tué son fiancé, personne n’a plus osé l’approcher. »


« Léodine ? C’est une vieille amie. On se connaît depuis qu’on a quatorze ans. On se dit tout !
- Tu sais comment elle a eu son boulot chez Meraggio alors ?
- Non.
- Elle t'a dis où elle était l'année où elle a pris son congé sans solde ?
- Maintenant que j'y pense, je ne crois pas...
- Elle a du t'expliquer comment elle a fait pour récupérer son boulot chez Meraggio par contre, c'est pas donné à tout le monde. 
- Je ne crois pas qu'on en ait déjà discuté.
- Elle t’a déjà dit pourquoi elle dit qu’elle est occupée presque tous les soirs ?
- Elle ne me l’a jamais dit.
- Et tu connais sa vraie couleur de cheveux ?
- Je ne lui ai jamais demandé.
- Tu sais pourquoi elle ne s’est jamais mariée ?
- On n’en a jamais parlé.
-Heureusement qu’elle te dit tout ! »



« Avec tout ton argent, tu pourrais attirer un homme aimant dans tes filets.
- A choisir, entre un homme aimant et une couronne, je prends la couronne sans hésiter. Avec quelques tyrins, j’ai l’homme aimant, de la monnaie à investir et en prime je le mets dehors quand je veux. Je suis gagnante au change. »



« Depuis quand est-ce qu’un tyrin fait seulement vingt cuivres au lieu de vingt-quatre ? Le Duc a changé le cours de la monnaie pendant que je dormais ?
-T’es pas à quatre barons près, tu pourrais faire semblant de ne pas le voir pour une fois.
*Bruit de pièce déposée sur le comptoir*
- Je t’ai demandé de jouer à l’imbécile, pas de m’insulter.
- C’est pas pour toi, c’est pour la petite, maman m’a dit qu’elle est malade.
- Gandolo te le rendra.
- J’y compte bien et au triple si possible. »



« J’ai besoin d’une bonne clerc notaire. Tu crois que la Fosca viendrait chez moi si je lui faisais une bonne offre ?
- La Pince est déjà sur le coup.
-  Qui ?
- Stefano Almaro. Apparemment, il essaie de lui faire tourner cassaque.
- Et ça donne quoi ?
- Qu’il va se casser les dents dans pas longtemps à moins qu’elle ne les lui casse avant. »



« Et il a dépensé une fortune.
- Pour une fille ?
- Pas une fille, une femme. Léodine Fosca.
- L’imbécile, elle a au moins six ans de plus que lui, qu’est-ce qu’il croyait ?
- C’est sa faute aussi, elle l’encourageait avec ses sourires. A croire qu’elle le faisait exprès. »




Neutre Moral
« La peste soit des fats retords et cupides !  »

© falselight - crédit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 0:45


La nuit tous les chats sont gris.
Quand on regarde quelqu'un, on n'en voit que la moitié.




Compétences

On peut dire que Léodine a eut de la chance. Jeune, elle a reçu une éducation bourgeoise classique. On lui a appris à lire, à écrire, mais également à compter. Très douée avec les chiffres, elle en a d’ailleurs fait son métier et y excelle. Deuxième fille d’une fratrie de cinq enfants, elle a vite appris à cuisiner pour aider sa sœur et sa mère à faire les repas, mais également à coudre pour arrondir les fins de mois avec sa mère à la mort de son père. Agile de ses doigts et pas seulement pour compter les pièces, ses fréquentations avec les gens biens durant son adolescence lui ont appris à dérober des bourses d’une main agile. Elle s’est servie plus d’une fois de son talent pour payer les soins de son petit frère Tullio lors d’une fin de mois difficile. Lorsque la nécessité fait loi, elle n’hésite pas à fermer les yeux sur les entorses aux règlements, d’ailleurs gare aux Verrariens qui se trouveraient sur son chemin.

Craignant qu’elle ne soit rousse et donc victime des jérémites, son père lui a enseigné le maniement de l’épée, même après sa mort, elle a continué de s’entraîner et si elle n’est certes pas la meilleur lame de Camorr, elle se défend sans peine et peu se permettre de parcourir la citée après le faux jour sans trop de crainte.

Si certains couchent pour réussir, Léonide préfère jouer aux insaisissables, quitte à frustrer quelques messieurs de Camorr. Pour réussir, elle compte d’abord sur son intelligence, son sourire enjôleur et ses relations. Elle n’a aucun scrupule à se servir de ces pistons.



Camorr, Tirastim, 77e année de Preva (539) - Les Traquenards au faux-jour

La journée se terminait doucement pour les honnêtes gens. Dans les quartiers commerçants, les boutiques commençaient doucement à se fermer, si ce n'était pas déjà fait, les ouvriers rentraient chez eux après une dure journée de labeur. Dans la Rangée du Numismate, une jeune femme habillée d'une robe aux couleurs sobres, mais de bonnes qualités quitte son lieu de travail. Elle pourrait tout simplement rentrer chez elle dans le Fauria, mais elle décide de descendre la via Camorrazza pour se rendre dans Les Traquenards. Un voile sur la tête, elle se fraie son chemin avec une agilité remarquable. Le chemin ne lui est pas étranger et elle s'est sans crainte qu'elle marche dans un des quartiers les moins recommandables de Camorr. Évidement, elle n'est pas dans le Chaudron, elle croise plus de marins en rut que de pickpocket, mais reste qu'on ne peut qu'être étonné à l'idée de trouver une jeune femme comme elle dans un quartier pareil. Léodine fait son bonhomme de chemin dans Les Traquenards et se dirige vers l'extrémité nord de l'île où se trouve la Maison des Muguettes.

« Qui s'est celle-là ? »

À l'intérieur du QG des prostituées, deux femmes attendant la venue d'un éventuel client. Celui-ci ne tardera pas à arriver, toutes les générations se mêlent dans la maison des plaisirs, jeunes comme plus anciennes sont présentes pour offrir leurs services.

« C'est vrai que tu ne l'as jamais vue, tu viens d'arriver. C'est Léodine, elle vient de chez Meraggio. Il paraît que Norah lui donne une partie de sa comptabilité.
- Meraggio ? Piufff, c'est pas rien. Un joli minois comme elle n'a rien à faire chez les gens biens, avec son air de pure jeune fille, elle va se faire culbuter par un marin saoul plus vite qu'on ne prononce le nom de Gandolo. »


Un rire amusé ponctue les propos de la nouvelle venue parmi les femmes de joie.

« Je voudrais bien voir qui s'y risquerait. Elle a pas l'air comme ça, mais elle sait se défendre la petite Fosca.
- Si elle travaille pour Meraggio, comment est-ce qu'elle a débarqué ici ?
- Ça fait longtemps que c'est une habituée de l'endroit. Quand elle était gosse, son père est mort. Un des nombreux Camorrien tombés pendant la guerre des Mille Jours. Il leur a laissé beaucoup plus de dettes que d'argent et la mère, Elvira, avait encore quatre bouches à nourrir, dont un infirme, avec son seul salaire de lingère. Apparemment, elle vivait dans le Videnza quand elle était plus jeune. Elle y a connu la vieille Dina qui faisait partie des Muguettes. Après avoir passé un moment à galérer, elle est venue la trouver pour voir si elle n'avait pas quelques travaux à lui donner pour arrondir les fins de mois en souvenir de leur vieille amitié.
- Elle est devenue une disciple de l'Innommé ?
- Non, non, elle n'avait pas les cordes pour ça, puis ça aurait compromis l'avenir de ses enfants. Dina s'est arrangée et elle lui a donné des travaux de ravaudage, de couture, etc. Sa fille venait souvent avec elle, histoire de gagner plus. À l'époque, elle savait déjà jouer avec une épée et un stylet, son père lui avait appris. Elle avait les doigts agiles aussi, et pas que pour la couture, du coup, elle s'est liée avec quelques gosses des gens biens et je crois qu'elle a appris à faire autre chose de ses mains que des travaux d'aiguille.
- Je vois pas pourquoi une petite bourgeoise comme elle aurait appris à se servir d'une épée comme ça.
- Va savoir, c'est jamais un mal de savoir se protéger, même quand tu es issue de la bourgeoisie. Vaux mieux ça que de finir la gorge ouverte dans un caniveau parce que tu ne savais pas te défendre. Surtout avec la guerre des Capas qui fait rage.
- Ça ne me dit toujours pas pourquoi elle travaille ici.
- J'ai pas demandé les détails, mais je suppose qu'elle doit quelques services aux gens biens ou alors elle le fait pour l'argent. On m'a dit que pour elle, l'argent n'avait ni odeur, ni couleur tant qu'ils n'étaient pas Verrariens.
- Sans rire, depuis la mort de son père, elle doit leur vouer une haine tenace. Et son poste chez Meraggio. C'est pas n'importe qui, qui travaille chez lui.
- Elle savait déjà lire et écrire quand elle travaillait ici avec Elvira, elle était douée pour le calcul aussi, je ne sais pas trop comment on s'en est aperçu, mais elle aidait à faire les comptes en plus des travaux de couture. J'ai jamais su comment elle a eu son poste, mais elle a fait des études, ça s'est sûr. J'ai entendu une rumeur comme quoi, c'était quelqu'un des gens biens qui lui avait pointé la bonne direction et facilité son entrée, mais bon, je me vois mal aller lui poser la question. »

Camorr, Marinel, 74e année de Venaportha (508)- Recoin Nord

Dans une petite maison proprette du Recoin Nord. Un couple se dispute. La femme, Elvira Fosca, à la voix qui vrille tant elle est angoissée. Son mari, plus posé, Amoris, semble agacé d'avoir affaire à une scène de ménage. Il regarde ses comptes d'un air sombre et morose. Plus la voix de sa femme monte dans les aigus, plus son expression se fait fermé.

« C'est hors de question. On ne peut pas se permettre de payer ça maintenant, femme. Je dois encore payer le Cens et le Centième.
- Amoris, regarde ses cheveux. À ce rythme-là, ils vont tourner au roux. Imagine un peu ce qui pourrait lui arriver si elle croisait un jérémite.
- La peste soit de tes inquiétudes, elle est blonde comme les blés. Regarde Naccia, elle a foncé en grandissant et Sirio est encore plus noir que moi.
- Mais Naccia a un teint halé, Léodine est blanche comme le lait.
- Un baron pour de la teinture, c'est du vol. Ce marchant a essayé de te voler. Je refuse de payer ce prix-là.
- On ne peut pas la maintenir enfermée pour la protéger.
- Je vais déjà lui apprendre à tenir une épée, si dans un an, ses cheveux ne foncent pas, on envisagera la teinture. »


Camorr, 75e année de Venaportha (520) – Recoin Nord

Dans cette petite maison du Sud du Recoin Nord, personne n’a dormi hier. Les yeux rougis et gonflés de larmes, c’est une femme âgée de trente-six et ses quatre enfants qui pleurent. Il y a une semaine, les enfants ont appris la mort de leur père, mort dans le conflit qui oppose Tal Verrar et Camorr. La guerre a commencé depuis quelques mois à peine, ce n’est pas le premier à mourir et ça ne sera pas le dernier. Comme si le chagrin de son épouse n’était pas assez violent, les créanciers de son mari ont à peine attendu quelques jours pour venir frapper à sa porte et réclamer leur dût. Maintenant que l’homme est mort, ils ont peur de ne jamais revoir la couleur de leurs solons. Alors qu’importe que la veuve n’ait jamais entendu parler des emprunts de son mari et de sa tendance à dilapider sa paie, ce n’est pas leurs affaires. Pour ajouter à sa détresse, comme si ce n’était pas assez, elle vient de recevoir une visite de sa logeuse.

« Écoutez, vous êtes une bonne locataire, je n’ai jamais eu de problèmes avec vous, mais il y a des bruits qui courent comme quoi vous ne pourrez pas me payer le loyer ce mois-ci. J’espère que ce ne sont que des rumeurs, mais sachez que je n’accepterai pas de retard. »

La journée avait donc été rude après une semaine passée à pleurer le défunt. Quand les garçons étaient allé se coucher, sa fille cadette lui avait demandé comment ils allaient se débrouiller. Elvira n’avait su que répondre. Naccia, bientôt maman et mariée à un forgeron ne pouvait guère les aider, elle avait sa propre famille. Quant à Sirio, ce n’était pas avec son salaire d’initiés dans la guilde des Verriers qu’ils rembourseraient les dettes de son père. Léodine avait besoin de teinture et on devait régulièrement faire appel à un Medekiners pour Tullio. Son salaire de lingère ne ferrait pas l’affaire non plus.

« On se débrouillera », avait-elle répondu le cœur serré.

Et en effet, elles s’étaient débrouillées. Elles avaient travaillé durs, parfois de façon ingrate, mais contre toute attente, elles avaient réussi à rembourser les dettes d’Amoris. Un jour, Léodine était venue la trouver. À l’origine, elle était destinée à devenir lingère comme sa mère, mais ce ne semblait pas être au goût de la jeune fille.

« Maman.
- Oui Léo.
- Je n’ai pas très envie d’être lingère, tu sais. Je sais lire, écrire et je compte vraiment bien. Même Dina dit que je fais ses comptes de façon impeccable. Je pourrais faire autre chose, tu ne crois pas ? Quelque chose qui rapporte plus. On n'aurait plus jamais à s’inquiéter pour Tullio. »


Camorr, Senzal, 75e année de Dama Elliza (526)  – Foire Changeante

Il faisait terriblement chaud en ce mois de Senzal, l’été venait de débuter et comme chaque année, la chaleur venait s’abattre sur Camorr après un mois de Vellutim particulièrement pluvieux. Il n’y avait guère que les Vadrans pour se promener avec leur laine noire ridicule au milieu de la foule surexcitée qui assistait aux Joutes de la Pénitence. Deux femmes regardaient le spectacle d’un air distrait, elle attendait les déchéances judiciaires, elles trouvaient fascinant la façon dont les raies mangeaient les criminels. Pour le moment, un autre spectacle les intéressait. Au loin, Terzo Vantica, un bel homme de bientôt trente ans était en grande conversation avec sa fiancée, Léodine Fosca.

« Elle a bien réussi tout de même.
- C’est vrai, un poste chez Meraggio à son âge, un fiancé aussi beau, il vient d’une bonne famille en plus. On dit qu’il a un peu d’argent. Apparemment, ils ont prévu d’acheter une maison dans un beau quartier.
- Elle est du Recoin Nord, Fosca, non ?
- Oui, elle vit encore avec sa mère et son frère cadet, Tullio.
- Il est infirme, je crois. On sait ce qu’il lui est arrivé ?
- Ses jambes sont mauvaises, il ne peut pas les bouger. Apparemment, c’était un petit être chétif à la naissance. Son père voulait l’abandonner, il était sûr qu’il ne passerait pas deux semaines, mais la vieille Elvira a tellement pleuré qu’ils ont fini par le garder. C’est un bon garçon, très instruit, mais il n’a que ça à faire après tout. »

Tandis que les deux commères discutaient, ça se gâtait du côté de Léodine.

« Excuse-moi, tu peux répéter ça ? »

Un rictus peu amical aux lèvres avait cédé place à son air hautain habituel. Son sourire avait également disparu et elle plissait les yeux si forts de colère qu’ils paraissaient presque fermés. Les bras croisés sur sa poitrine, elle attendait des explications de pures formes, puisqu’à ses yeux, le dialogue n’était déjà plus possible. Son fiancé eut le bon goût de paraître un peu embarrassé :

« Écoute, je ne voulais pas te vexer, mais sincèrement, on ne va pas vivre avec ta mère et ton frère une fois marié, tu sais bien que…
- Pas ça, Terzo, qu’est-ce que tu as dit après, sur mon frère.
- Tullio ? Soyons honnête Léo, il a l’air un peu débile, je n’aime pas être vu en public avec lui, je ne vois pas ce qu’il y a de mal à ça. Bien entendu, c’est un garçon intelligent, mais… »


Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que la gifle partie, précise et violente. Le bruit en fut étouffé par le spectacle qui se déroulait devant eux, mais le geste n’échappa pas aux yeux acérés des Camorriens qui ne prêtaient pas attention aux joutes.

« Demain, neuf heures, choisis ton arme.
- Léodine, tu n’es pas sérieuse ?
- Est-ce que j’ai vraiment l’air de rire ? »


Sans lui laisser le temps de répliquer, elle fendit la foule avec agilité. Elle bouscula une mère de famille avec ses enfants, se confondit en excuses tout en prenant la bourse de la dame par la même occasion. Elle continua son chemin pour rentrer chez elle. Avant de rentrer, elle prit la peine avec la bourse dérobée, d’aller acheter un livre à son frère. Le lendemain, ce fut avec un plaisir malsain, qu’elle permit à son fiancé, d’avancer les pieds, avec beaucoup de célérité, dans la tombe qu’on n’avait pas encore creusée.

Camorr, 76e année d’Iono (533), Temple de Gandolo

De tous les dieux, c’est bien évidemment à Gandolo qu’allait l’affection de Léodine. Il y avait quelque chose de rassurant dans l’apparence rebondie du dieu de la chance. Bien entendu, elle n’avait rien contre les autres dieux. Elle les priait tous selon les circonstances, mais honnêtement, sa préférence allait sans nul doute à Gandolo puisqu’il avait favorisé la chance qu’elle avait eue suite à la mort de son père. Qui aurait cru qu’elle avait failli tomber si bas pour s’élever aussi haut. Elle ne manquait donc jamais de venir au temple prier son dieu aux traits sournois pour lui demander de continuer à la favoriser.

Au temple, on croisait tout et n’importe quoi, hommes, femmes, enfants, les gens étaient là pour prier et personne ne prêtait attention aux autres. Presque chaque jour fainéant, depuis quelques années, Léodine y retrouvait son amant. Discrète de nature, elle aimait que ses affaires restent ses affaires uniquement. Qu’on se le dise, elle prenait plaisir à entretenir un certain mystère autour de sa personne, mais le secret était parfois nécessaire, en particulier quand on avait un petit penchant pour le vol à la tire et les mauvaises fréquentations comme elle. Et à propos de mauvaise fréquentation, on ne pouvait pas dire que son amant du moment échappait à cette catégorie. Elle l’avait connu lorsqu’elle travaillait avec sa mère chez les Muguettes. C’était le fils d’une prostituée, qui, avec les années, s’était élevé chez les gens bien. Il était désormais Garrista d’une bande prospère. Léodine l’avait recroisé peu après la mort de son fiancé et ils étaient devenu amant. Aujourd’hui s’était avec un certain soulagement qu’elle le voyait.

« J’ai quelque chose à te dire.
- Hmm
- Je suis enceinte.
- Enceinte ?
, la surprise n’était pas feinte. Depuis combien de temps ?
- Je ne sais pas, j’en suis certaine depuis une semaine, tous les symptômes sont là, mais je n’ai pas osé appeler le Medekiner.
- Pourquoi ?
- Tu sais très bien pourquoi, imagines que ça se sache ? »



L’homme haussa les épaules, il était perdu dès qu’on parlait de ce genre de chose.

« Qu’est-ce que tu vas faire ?
- Je n’en sais rien, je ne peux pas le dire. J’ai une réputation à tenir, je ne suis pas sûre que Meraggio apprécie qu’on apprenne que sa clerc notaire est enceinte, que le père est inconnu et qu’il vaut mieux qu’il le reste. »



L’homme en face d’elle ne put s’empêcher d’avoir un rire discret tant il savait qu’elle avait raison.

« Tu comptes le garder alors ? »

Il n’y avait pas de reproche dans son ton, ça ne serait probablement pas le premier bâtard qu’il aurait, quoique s’il en avait un, personne n’avait jamais pris la peine de lui dire. Léodine, il la connaissait depuis qu’il était adolescent et il l’aimait beaucoup. La preuve, il était fidèle depuis un moment. Ils auraient été de la même condition qu’il lui aurait peut-être même proposé de l’épouser, je dis bien peut-être. Ça ne servait pas à grand-chose d’y penser, elle faisait partie de la bourgeoise tandis qu’il faisait partie des gens biens. Les choses étaient comme elles étaient, un point c’est tout.

« Je ne me vois pas m’en débarrasser, répondit-elle sans le regarder dans un rare moment de faiblesse. Mais je ne vois pas quoi faire pour autant.
- Laisse-moi quelques jours, je vais voir si je peux penser à quelque chose et on avisera. »


Ils s’étaient quittés sur ces quelques mots et s’étaient retrouvé une semaine plus tard au même endroit.

« Alors ?
- Écoute, voilà ce que je te propose. Je connais quelqu’un qui connaît bien Meraggio, il me doit un service. Tu pourrais partir un moment, disons à Espara. Il suffira de te faire passer pour une femme mariée, personne ne posera de questions. Quand tu reviendras, on s'arrangera pour trouver une histoire crédible pour l'enfant.


Bien entendu, ce n’était pas parfait. Ils peaufinèrent néanmoins les détails et Meraggio ne fut pas un obstacle à leur projet. Elle demanda un congé sans solde qui lui fut accordé. Elle retrouverait son poste lorsqu’elle reviendrait à Camorr. Ils ne se firent pas de promesse, la vie était capricieuse et Léodine n’était pas assez naïve pour croire à sa fidélité pendant un an, néanmoins, elle lui dit qu’elle lui écrirait et qu’elle attendrait ses réponses. Elle passa un an à Espara. Sa grossesse se déroula bien jusqu’au 7e mois où l’enfant naquit prématurément. Un petit garçon minuscule dont elle garda le nom pour elle et qui ne vécut pas plus de deux mois. Elle rentra à Camorr sans regret pour Espara. Sa vie reprit un cours normal ou presque ...

Camorr, 77e année de Preva (539) – Rangée de Numismate

Léondine sortait de chez Meraggio. En chemin, diverses personnes, habituées à la voir dans le quartier la saluèrent. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, elle ne se rendait pas dans le Fauria où se trouvait désormais sa maison, une jolie bâtisse de pierre avec un très joli jardin en terrasse. Elle descendit pour se rendre dans Les Traquenards comme elle le faisait souvent. Alors qu’elle gagnait aussi bien sa vie chez Meraggio, on pouvait se demander pourquoi elle prenait encore la peine de travailler pour les gens biens. S’il y avait une chose qui faisait peur à Léodine, c’était de perdre la chance que lui avait accordé Gandolo. La vieille Dina avait aidé sa mère quand elle en avait eu besoin à la mort de son père, c’était par l’intermédiaire des gens biens qu’elle avait pu avoir une aussi bonne place. Sans faire partie des leurs, elle avait passé du temps avec eux. On lui avait appris à se perfectionner à l’épée et au stylet. Ses doigts avaient gagné en agilité et ses maigres rapines avaient parfois aidé sa mère en secret. Elle leur gardait une certaine affection et par superstition, elle estimait qu’elle ne pouvait pas et ne devait pas tourner le dos à ceux qui avaient contribué à faire sa fortune. Elle avait de l’ambition et qui savait seulement ce que ça pouvait encore lui apporter. Léodine était une jeune femme indépendante, amoureuse probablement de son argent, mais surtout elle aimait ce côté piquant que lui apportaient ses fréquentations parfois douteuses. Il y avait quelque chose de grisant à être parfois sur le fil de la corde. Elle ne savait pas ce que l’avenir lui réservait, mais elle priait son dieu pour qu’il continue d’être aussi chanceux et coloré que jusqu’à maintenant.

Brève Chronologie familiale et note

71e année de Perelandro (478) – Naissance d’Amoris Fosca
72e année de Venaportha (484) – Naissance d’Elvira Venori
72e année de Nara (500) – Naissance de Naccia Fosca
73e année de Preva (502) – Naissance de Sirio Fosca
74e année de Callo Androno (503) – Naissance de Léodine Fosca
74e année de Morgante (506) – Naissance de Tobia Fosca
74e année de Dama Elliza (514) – Naissance de Tullio Fosca
75e année de Sendovani (519) – Mariage de Naccia
75e année de Venaportha (520) – Mort d’Amoris, Elvira et Léodine commencent à travailler pour les Muguettes.
75e année de Aza Guilla (524) – Commence à travailler pour Meraggio
75e année de Dama Elliza (526) – Mort de Naccia en couche, mort du fiancé de Léodine
76e année d’Iono (533) – Départ pour Espara, naissance et mort de son fils
76e année d’Azri (534) – Retour à Camorr

Note aux administrateurs : Le nom de l’amant de Léodine est volontairement absent pour pouvoir en faire un lien par la suite au besoin.


© falselight - crédit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMaître Nez creux • Social impur
Pseudo : Adgloriam
Crédits : Ortach
Avatar : Aidan Gillen
Messages : 64

Âge : Quarante-deux
Statut : Maître Parfumeur, spéculateur & coureur de jupons
Classe sociale : Bourgeois
Divinité principale : Preva - Gandolo
Particularités : Nez des dieux.
Points : 123

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
74/100  (74/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 1:23

Natalie Dormer ghughuhgngn. :drool:
Vittore habite le même quartier que Léodine, et Stefano lui tourne autour ... je garantis qu'ils vont se croiser, une fois ou deux. :miguel:
(Par contre, petite précision, les rumeurs des PVs sont à réécrire.)

Bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMouton noir • rebelle neutre
Pseudo : Crazyoilmachine, ou COM
Crédits : Visages du passé (avatar)
Avatar : Rufus Sewell
Messages : 57

Âge : 46 ans
Statut : Ancien maître d'armes du graf d'Emberlain, officiellement professeur d'escrime et officieusement assassin de la bande des Démons officiant sous le nom de Fléau.
Classe sociale : Issu d'une famille de porteurs de nom d'Emberlain.
Divinité principale : L'Innommé, bien qu'il lui arrive de prier et d'invoquer les divinités des Essences.
Particularités : Escrimeur et assassin redoutable, maître d'arme renommé, Rival s'est réfugié à Camorr pour fuir le courroux du graf d'Emberlain, suite à un coup d'État qui a (très) mal tourné pour Rival.
Dédoublement de personnalité : Premier compte messieurs dames !
Points : 108

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
60/100  (60/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 1:29

Très officiellement bienvenue !

Évidemment il nous faudra un lien, et puis...bah du coup Vittore a confirmé ce que je te disais :miguel: Mais je suis sûre que tu t'en sortiras très bien :lama:

(T'as vu ces smileys de ouf :sombrero: )

_________________

   
Des étoiles de sang sur des cuirasses d'or
“Oui j'ai tout espéré. Et j'ai désespéré de tout. De l'amour, de la vie, de l'oubli, du sommeil. Seule Mère la mort est authentique et véritable.”
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 1:30

Bienvenue ! J'adore ce PV, je suis contente de la voir jouée ! Hâte de voir la suite de ta fiche, du coup :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
avatarCasse-gueule • Loyale impure
Pseudo : Sedna, Marion, Jean-Jacques, Femme
Crédits : Anomie & anaëlle. & Damien Saez & La Rue Kétanou
Avatar : Jessica Parker-Kennedy
Messages : 810

Âge : Trente-quatre ans
Statut : Marie-couche-toi-là; seconde de la garrista des Muguettes
Classe sociale : Gens Bien
Divinité principale : L'Innommé
Particularités : Ancienne voleuse, mère d'une enfant de 10 ans.
Dédoublement de personnalité : Sohane, Chiara Hajek, Salma Martiguos,.
Points : 452

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
38/100  (38/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 1:32

LEOOOOOOOOOOOO.
Je suis JOIE de la voir ici, la gueuse. Faudra qu'on se cause lien, parce qu'on en a un (normalement). Eeh ouais :dante:
Bienvenue, en tout cas ! Et bon courage pour ta fiche ! ♥️

_________________
Et les belles, elles sont cruelles
bien sur qu'ils mentent comme ils respirent quand ils se jurent des avenirs car ils savent trop bien ce que l'amour ici fait à ceux là qui s'aiment. en séparant les corps elle leur donne pas la mort elle leur reprend la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 1:35

C'est ça, c'est ça Vitti. :krr: avec un peu de chance tu finiras comme son dernier prétendant
Bienvenue, jeune Fosca. J'ai hâte que l'on puisse unir nos talents :miguel: et rien que nos talents

Et bon courage pour la suite. o/
Revenir en haut Aller en bas
avatarTagueur compulsif • Social neutre
Pseudo : Madame. ou May
Crédits : elf
Avatar : Robbie Kay
Messages : 358

Âge : 17 ans
Statut : Peintre de charmantes fausses croûtes. Pezon des Faussaires (Arsenal.)
Classe sociale : Fils de marchands modestes, orphelin par le feu et l'acier.
Divinité principale : Preva, la déesse des beaux arts.
Points : 291

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
35/100  (35/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 1:56

Hey ! Je fais un super Minus pour conquérir le monde !

Bienvenue ici, beau personnage, bel avatar. Que demander de plus ? :tim:

_________________
Juste un putain de Sale Gosse.
©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGraf de rien du tout • Social moral
Pseudo : deadpool
Crédits : Lady Azraël
Avatar : Harry Lloyd
Messages : 438

Âge : Trente-trois ans
Statut : Informateur et commissionnaire du duc Nicovante
Classe sociale : Noble, baron d'un coin de cendres, graf déchu
Divinité principale : Les Eaux Fortunées
Particularités : Se retrouve régulièrement à boire la tasse dans les canaux de Camorr suite à une éjection brusque d'un passechat emprunté dans le mauvais sens
Dédoublement de personnalité : À venir (sans blague)
Points : 424

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
75/100  (75/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 2:28

Bienvenue ici, Léodine ! C'est heureux que tu t'inscrives avec ce personnage :heart: Comme indiqué plus haut, tu dois réécrire les rumeurs ;) Cela dit, je ne crains pas que tu sauras faire la Fosca à ta main ! Si tu as des questions, n'hésite pas à t'adresser à Mona, Lima ou moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 7:33

Bienvenue & bonne chance pour ta fichette :mg:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 8:38

Bienvenue parmi nous. Leodine est un superbe choix de PV. Bon courage pour ta rédaction
Revenir en haut Aller en bas
avatarEnflure bien baisée • Loyal impur
Pseudo : Dandan
Crédits : alaska
Avatar : Michiel Huisman
Messages : 138

Âge : 36 années qu'il approche, qu'il confronte, qu'il jouit de multiples plaisirs et qu'il se targue.
Statut : Sandrelli est la main qui exécute pour une seule et même personne : le capa Barsavi. Il est un bras droit des plus investis et des plus zélés. Autant dire qu'il n'y a rien à ajouter sur son appartenance.
Classe sociale : Tout ce qu'on sait de lui, c'est qu'il a débarqué de Tal Verrar avec un nom dont on ignore jusqu'à la légitimité. On ne sait rien de ce qu'était Adriano avant Barsavi mais son attitude laisse penser qu'il n'a jamais brigué davantage que ce qu'il a déjà.
Divinité principale : L'innommé régit ses pensées, ses actes et ses décisions et ses loyautés. Il n'y a que ses mœurs que même l'Innommé ne peut justifier.
Particularités : Hormis un fessier qui corromprait jusqu'aux âmes les plus pures, Sandrelli est reconnaissable par une main gauche gantée dont l'origine demeure férocement tue. Et hormis les pulsions contradictoires tantôt de meurtre tantôt de luxure qu'il engendre, on le reconnaît principalement à sa réputation.
Points : 331

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
35/100  (35/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 10:17

Bienvenue parmi les gueux avec ce PV de fou. :puppy: :puppy: J'ai hâte d'en lire plus sur ton interprétation de la belle, ça promet. :M: Bon courage pour finir ta fiche. :super: :super:

_________________


with sympathy

Only one way to win when you're being chased by someone bigger and tougher than you. Turn straight around, punch their teeth out, and hope the gods are fond of you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 13:48

Mon dieu, quel accueil, que d'amour :puppy: ! Comment pas succomber ?

Mon cher Vittore, nous nous croiserons avec plaisir ! Pas d'inquiétude, on en parlait justement hier soir avec Toumie Rival, les rumeurs seront réécrite en bonne et due forme !

Rival, évidemment qu'on aura un lien < 3 Il ne saurait pas en être autrement ! Et j'avoue, les smiles sont trop bien, il me manque juste mon bonhomme préféré avec :red:, mais sinon je sens que celui-là :sourcil: va être un de mes favoris.

Nona, merci beaucoup, j'espère que je serais à la hauteur, c'est la première fois que je me risque à prendre un pv.

Norah, on a un lien ? Ca tombe très bien tout ça (j'adore les liens), mais en plus ça pourrait peut-être m'aider pour un point de ma fiche. Je me permets de te MP pour en savoir plus sur le lien en question :lama:

Almaro, mais j'en entendu parler de toi très cher ! Ne vous battez pas pour finir sur le fil de ma lame avec Vittore, après tout on m'a dit qu'il ne suffisait que d'une insulte :smile:
Au plaisir \O/

Natale, intéressé par le poste de Minus ? J'espère que tu tiens bien le "Niarf", c'est très important. Merci encore < 3

Emil, merci pour l'accueil, les rumeurs seront réécrite dans le courant de l'après-midi (je n'avais plus la foi de m'y attaquer hier soir !). Je n'hésiterai pas à vous harceler de questions si j'ai des doutes.

Agerzam, merci beaucoup, j'espère ne pas trop traîner pour la finir.

Aeron, merci, en effet, il était tellement alléchant que je n'ai pas pu résister :3:

Adriano, merci encore, que de pression, j'espère ne pas décevoir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAvenante cuisinière • Neutre impure
Pseudo : Arté
Crédits : Odistole (avatar) / voiladavis.tumblr (gifs) / PATHOS (signature)
Avatar : Cynthia Addai-Robinson
Messages : 519

Âge : Trente ans.
Statut : Cuisinière & tenancière de la Dernière Erreur (Traquenards) ; ancienne contrarequialla ; formation de chef cuisinier de guilde.
Classe sociale : Fille du peuple, issue d'un milieu mixte.
Divinité principale : L'Innommé (et encore un peu Aza Guilla).
Particularités : Connue pour être une ancienne contrarequialla qui a eu son heure de gloire dans la Foire Changeante, elle est désormais retraitée après avoir manqué de perdre une jambe dans un combat. A banni les armes de la Dernière Erreur et use de son javelot de combat pour asseoir son règlement.
Dédoublement de personnalité : La reine des salopes d'Alcegrante (BEATRIZ)
Points : 666

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
43/100  (43/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 17:20

LÉODIIIIIIIINE :arté: :arté: :arté: :non:
j'ai déjà fait ma groupie dans la section invités, donc je me calme, mais yeaaaaah, je suis trop contente de la voir tentée cette petite :3: Bienvenue officiellement donc, et je me suis rendue compte que j'avais connemment oublié de mettre un lien vers un autre PV dans le PV de Léodine (ledit lien entre Norah & Léodine, en fait 8D) : j'ai rajouté les url, donc voilà. désolée pour l'erreur/oubli de ma part, je me repens fortement >.<

_________________

i don't care
Oh but you do care. You care so much you feel as though you will bleed to death with the pain of it.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 19:55

Quel personnage intéressant ! :puppy:
Bienvenue :heart:
Revenir en haut Aller en bas
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 20:31

Merci Limaaaa, j'adore les groupies alors je ne peux que me sentir flattée :laugh pas beau

Pas de soucis pour le lien, pour un forum qui vient d'ouvrir, je trouve que vous avez quand même tout prévu de façon admirable *O*.
Norah m'en a parlé du coup et je l'ai MP pour en savoir plus (j'avais loupé une rumeur sur sa fiche qui en parlait justement).

Mednel, merci beaucoup, j'espère que la fiche le sera tout autant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar14e Déesse de Camorr • Neutre impure
Pseudo : Balladur / Doudou / Dante
Crédits : Stay dirty
Avatar : Monica Bellucci
Messages : 466

Âge : Cinquante-trois ans.
Statut : Gériatrie de la prostitution.
Divinité principale : Le Treizième dans Preva... euh, le Treizième ET Preva.
Particularités : Coureuse de jérémites, vieille comme Therim Pel et rousse.
Dédoublement de personnalité : Assad Messara, Bethe la Foudre
Points : 521

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
50/100  (50/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 21:28

J'ai l'impression d'entendre parler de Léodine depuis le début du forum... (le vrai, la construction, je veux dire) C'est peut-être bien le premier PV, ou l'un des premiers. Ça se fête, oh ! :3:

Bienvenue parmi nous, je suis sûr que mon mp aura été éclairant (hm hm) mais, oui, vraiment, si tu as des questions, on est là ! Une bonne rédactions puis : Natalie Dormer, miam miam.

_________________

la chasse aux jérémites est ouverte
Arrête de te mentir, t'as le coeur entre les cuisses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Mer 6 Avr - 23:22

Je vois que Natalie Dormer séduit toujours autant, c'est chouette < 3

Merci pour les MPs, ils sont éclairant, je m'excuse d'être un peu boulet dans mes questions. :tim:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Ven 8 Avr - 1:54

Fallait bien je vienne poser mes grosses patoches dans le coin. :hinhin:
Un bon choix de peevee que Léodine ! Puis Dormer, ça fait toujours plaisir de la voir dans le coin.
Ta rédaction étant terminée, je ne peux que te souhaiter bonne merde pour la validation !
Revenir en haut Aller en bas
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Ven 8 Avr - 10:21

Pose tes pattes, pattes, mon cher Marek ça dépend juste ou tu les poses :lama:

Merci, merci, sinon, on attend le passage des admins *O*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAvenante cuisinière • Neutre impure
Pseudo : Arté
Crédits : Odistole (avatar) / voiladavis.tumblr (gifs) / PATHOS (signature)
Avatar : Cynthia Addai-Robinson
Messages : 519

Âge : Trente ans.
Statut : Cuisinière & tenancière de la Dernière Erreur (Traquenards) ; ancienne contrarequialla ; formation de chef cuisinier de guilde.
Classe sociale : Fille du peuple, issue d'un milieu mixte.
Divinité principale : L'Innommé (et encore un peu Aza Guilla).
Particularités : Connue pour être une ancienne contrarequialla qui a eu son heure de gloire dans la Foire Changeante, elle est désormais retraitée après avoir manqué de perdre une jambe dans un combat. A banni les armes de la Dernière Erreur et use de son javelot de combat pour asseoir son règlement.
Dédoublement de personnalité : La reine des salopes d'Alcegrante (BEATRIZ)
Points : 666

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
43/100  (43/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Ven 8 Avr - 19:50

Et c'est là où t'es contente, parce que je m'occupe de toi. Mais ça ne signifie pas que c'est totalement bon pour autant.

Ton interprétation de Léodine nous plaît bien, notamment comment tu as comblé les trous et comment tu as réussi à donner plus de cohérence à cette formidable personne qu'est la petite bourgeoise. Cependant, il faut corriger quelques petites choses avant que ça soit bon pour venir RP avec nous :
- d'abord une petite relecture ne ferait pas de mal : y a déjà pas trop de fautes contrairement à ce que tu avais l'air d'annoncer, mais il y a encore quelques trucs à corriger : Preva et Meraggio sont mal orthographiés dans l'histoire après (Préva, Merragio dans ta fiche)), idem pour la via Camorrazza (deux Z, et pas un seul) ; « l'extrémité nord de la ville » (1er paragraphe de l'histoire > de l'île en fait) ; Vadran que tu orthographies souvent Vandran dans l'Histoire ; la mort d'Almaro (tu veux déjà tuer Stefano alors qu'il est pas encore validé ? le pauvre petit !) pour Amoris Fosca. Bref, une petite relecture ferait pas de mal.
- Parlant de Vadrans, on se dit que c'est quand même loin, les Sept Essences (même Emberlain) pour aller finir sa grossesse et accoucher. Surtout que c'est pas conseillé, pour les femmes enceintes, de voyager. Résultat, on serait plutôt pour que Léodine se rende dans une ville comme Espara, ou Nessek, cité thérine pas trop lointaine, mais assez distante pour que les déplacements d'une bourgeoise étrangère n'attirent pas particulièrement l'attention. Surtout que ça ne sert à rien qu'elle parle vadran tout en étant comptable et puis qu'en un an, c'est pas évident d'apprendre une langue dans ce monde. Résultat, oui, elle part de Camorr pendant un an, c'est logique, mais on préfère qu'elle se rende à Espara :M:
- Enfin, il va falloir que tu refasses tes rumeurs. Ce qu'on attendait, ce n'était pas de la paraphrase de ce que j'avais écrit pour le PV, or c'est l'impression qu'on a beaucoup trop souvent en lisant les anecdotes et c'est pas ce qu'on voulait. Résultat, refais-les, rajoute des infos qu'on n'avait pas dans le PV, en bref approprie-toi Léodine de façon plus sensible :hinhin:

C'est bien écrit et c'était agréable de te lire, en tout cas, donc il n'y a plus que ces points de détail à régler et ça sera bon. Il suffira de nous prévenir quand ça sera bon !

_________________

i don't care
Oh but you do care. You care so much you feel as though you will bleed to death with the pain of it.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Ven 8 Avr - 20:09

Yop,

Alors, alors, sorry pour les fautes, c'est vraiment typiquement le genre de fautes que je fais sans les "lire" à la relecture, dédoublement de consonne, inversion de la place d'une lettre, etc. Pour Amoris, j'étais sûre d'avoir corrigé tiens, je ne sais pas pourquoi, c'est à chaque fois le nom d'Alamaro qui me revenait en tête. On va dire que je suis obsédée.

Pas de soucis pour Espara, ça me va tout pareil. Je modifierais ça.

De même pour les rumeurs, mea culpa, j'avais réellement compris qu'on voulait que je les réécrive comme ça, ça semble stupide, mais moi et les PVs, une longue histoire de désamour en général. Quoiqu'il en soit, elles seront réécrite sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar14e Déesse de Camorr • Neutre impure
Pseudo : Balladur / Doudou / Dante
Crédits : Stay dirty
Avatar : Monica Bellucci
Messages : 466

Âge : Cinquante-trois ans.
Statut : Gériatrie de la prostitution.
Divinité principale : Le Treizième dans Preva... euh, le Treizième ET Preva.
Particularités : Coureuse de jérémites, vieille comme Therim Pel et rousse.
Dédoublement de personnalité : Assad Messara, Bethe la Foudre
Points : 521

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
50/100  (50/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Ven 8 Avr - 23:06

Aucun souci, on comprend très bien. ;) Dis-nous ici dès que c'est modifié.

_________________

la chasse aux jérémites est ouverte
Arrête de te mentir, t'as le coeur entre les cuisses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarDame grippe-tyrins• neutre morale
Pseudo : Mary, Ruth, Anne, San
Crédits : Moi
Avatar : Natalie Dormer
Messages : 1054

Âge : 36 ans
Statut : Clerc de Notaire chez Meraggio
Classe sociale : Bourgeoise
Divinité principale : Gandolo
Particularités : Particulièrement adroite avec une épée à la main. Elle fait partie d'une fatrie de cinq, la famille pour elle, c'est sacré. On dit d'elle qu'elle a les mains agiles et qu'il arrive souvent qu'elle se retrouve avec des bourses qui ne lui appartiennent pas entre les mains. Elle change presque aussi souvent de couleur de cheveux que les prostituées de partenaires. Par principe, elle ne supporte pas les Verrariens et refuse autant qu'elle le peut d'être en contact avec eux.
Dédoublement de personnalité : Premier compte mes amis.
Points : 369

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
70/100  (70/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Sam 9 Avr - 5:38

J'ai réécris les rumeurs, j'espère qu'elles conviendront. 

J'ai également relu l'histoire pour corriger les fautes que j'ai vues. 

J'attends votre verdict  :puppy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAvenante cuisinière • Neutre impure
Pseudo : Arté
Crédits : Odistole (avatar) / voiladavis.tumblr (gifs) / PATHOS (signature)
Avatar : Cynthia Addai-Robinson
Messages : 519

Âge : Trente ans.
Statut : Cuisinière & tenancière de la Dernière Erreur (Traquenards) ; ancienne contrarequialla ; formation de chef cuisinier de guilde.
Classe sociale : Fille du peuple, issue d'un milieu mixte.
Divinité principale : L'Innommé (et encore un peu Aza Guilla).
Particularités : Connue pour être une ancienne contrarequialla qui a eu son heure de gloire dans la Foire Changeante, elle est désormais retraitée après avoir manqué de perdre une jambe dans un combat. A banni les armes de la Dernière Erreur et use de son javelot de combat pour asseoir son règlement.
Dédoublement de personnalité : La reine des salopes d'Alcegrante (BEATRIZ)
Points : 666

Œuvres & actes
ESPÉRANCE DE VIE :
43/100  (43/100)
INVENTAIRE :
Message(#) Sujet: Re: Léodine Fosca Sam 9 Avr - 15:26


Bienvenue à Camorr !




Je suis ravie de te valider, parce que Léodine elle a pris de l'épaisseur et a gagné en cohérence avec toi comme joueuse ! Tu as comblé les trous qu'il y avait dans son existence (volontairement laissés dans le PV) et ça fait plaisir de voir que toute son histoire justifie parfaitement son alignement. Non vraiment, ça doit être un des premiers PVs que j'ai écrit, et je suis trop contente de la voir prendre vie et de pouvoir l'envoyer en RP : elle est top, les nouvelles anecdotes m'ont bien fait rire (la chanson, quoi, la chanson pour se faire trucider XDDD). L'univers est bien compris, le PV aussi, alors hop hop, file donc RP et la faire se balader dans Camorr, c'est un régal !


Bien joué, tu es validé(e) ! Maintenant que ça, c'est fait, tu as quelques endroits encore où il va falloir passer : nous voulons bien sûr parler des registres (oh, quel bonheur !). Une fois que cela sera fait, il faudra aussi que tu ailles réclamer tes points. Il te restera enfin à poster ta fiche de liens et d'évolution par ici ! Tu peux enfin désormais jouer sur Falselight et inonder les sections de tes RPs qu'on espère nombreux et palpitants ♥ Merci encore de nous avoir rejoint dans cette aventure, nous espérons que tu prendras un plaisir dingue avec nous !




gifs © hercules ; jenxlawrence

_________________

i don't care
Oh but you do care. You care so much you feel as though you will bleed to death with the pain of it.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Léodine Fosca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odine - Elue des dieux : représantante de la vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falselight :: Avant de jouer :: Portes de Camorr :: Camorriens recensés-
Sauter vers: