Partagez | 
 
Calendriers thérin et vadran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Calendriers thérin et vadran Mar 22 Mar - 19:55

Calendrier thérin

Ou comment bien s'arracher les cheveux




Parce que Scott Lynch est un doux dingue qu'on aime beaucoup mais qui garde des cartes dans ses manches, l'intégralité du calendrier thérin n'est à ce jour pas encore connue entièrement -et c'est pas faute de lui avoir demandé sur son tumblr. Pour autant, puisqu'on est à Camorr, et qu'à Camorr, on fait comme les Camorriens, voici donc les informations sur un calendrier qui est censé être naturel pour vos personnages s'ils sont Thérins.
1. Les jours & les heures
2. Les mois & saisons
3. Le Cycle des Douze (les années)


Les jours et les heures
Il y a sept jours dans une semaine thérine. Certains jours ont des noms symboliques qui renvoient à certaines entités autoritaires, mais aussi à certaines activités propres à ces jours.

Les jours sont rythmés par des heures spécifiques : huit heures de la matinée sonne le début du travail des Camorriens du peuple, neuf heures la bourgeoisie ; midi un jour de pénitence est l'heure du saut des condamnés ; le faux-jour enfin met un terme à la journée de travail des ouvriers, l'appel des gardes de nuit, la fermeture des portes qui donnent vers les terres, et la dernière heure avant la nuit pendant laquelle les temples sont encore ouvertes.

Les trois jours à connaître qui sont des jours qui rythment la vie camorrienne sont les suivants :
- le jour du Duc (Duke's Day) : c'est le premier jour de la semaine, celui par lequel tout commence et tout s'organise. Un jour de travail normal où les patrouilles s'organisent pour la semaine. C'est une journée où l'on s'acquitte des taxes, lorsqu'on est en début de mois, et donc qu'on rend en quelque sorte grâce au souverain de la ville, le duc Memno Nicovante. Ce jour porte un nom différent selon les villes thérines : à Espara, on parle de "Jour du Comte" ; à Tal Verrar, de "Jour du Conseil".
- le jour de la pénitence (Penance Day) : troisième jour de la semaine, le jour de la Pénitence est le jour traditionnel pour les pendaisons à Camorr et voit s'amasser grand nombre de badauds autour du Pont Noir, pour assister aux châtiments hebdomadaires à midi. C'est aussi un jour important pour les dévots qui se précipitent dès les premières lueurs du jour vers les temples de la ville. Les fonctionnaires du Palais de la Patience ouvrent leurs volets de bois une heure plus tôt que d'habitude pour recevoir les doléances, à la huitième heure de la matinée. Les médecins considèrent que se couper les ongles en dehors d'un jour de pénitence provoque un appauvrissement du sang.
- le jour fainéant (Idler's Day) : cinquième jour de la semaine, c'est un jour où la plupart des Camorriens ne travaillent pas. Seuls les Temples et le Palais de la Patience sont ouverts pour accueillir doléances, prières et adorations. Le quatrième jour fainéant du mois, à onze heures, commence à se mettre en place la Foire Changeante : les commerçants qui sont présents au Marché Changeant habituellement restent à l'écart du lac et vont mouiller non loin, çà et là, autour des îles voisines. La Foire Changeante commence à midi, et enchaîne Joutes de la Pénitence, Déchéances Judiciaires et enfin Foire aux Mâchoires.

Il existe aussi des fêtes spéciales qui marquent des jours importants dans la vie des Camorriens.
- le Jour des Changements : fête qui a lieu à la Mi-Été, le 17e jour de Parthis, un jour non-travaillé pendant lequel les gens de peu dirigent les rues de Camorr, organisent des pique-niques ambulants, rejoignent les fleuves de fêtards dans les rues et les canaux. Les festivités attirent les marins et visiteurs de rives lointaines qui arrivent à Camorr pour profiter de l'hospitalité camorrienne et d'une journée et nuit de beuverie. C'est aussi le seul jour de l'année où presque tous les pairs, tous les petits nobles d'Alcegrante et les membres des Cinq Familles des tours de verres se rendent au Bief du Corbeau, chez le Duc Nicovante pour festoyer en bonne société. Dans le quartier des Temples, les prêtres et les Initiés de chaque clergé échangent leurs places et les clergés de chaque divinité rendent visite et hommage au temple d'une autre divinité (Aza Guilla / Iono ; Dama Elliza / Azri ; Morgante / Nara ; Gandolo / Sendovani ;  Perelandro / Preva). Le Jour des Changements est aussi  le jour où tous les Camorriens connaissant leur date de naissance vieillissent officiellement d'un an selon la loi, un anniversaire légal qui évite aux Camorriens de se tirailler la mémoire à retenir des dates de naissance inutiles.
- la Nuit de l'Orphelin : nuit où se montre la Lune de l'Orphelin, qui n'apparaît qu'une seule fois par an, à la fin de l'hiver, lorsque les deux satellites plus grands entrent dans leur phase obscure et qu'on peut donc la voir. C'est la nuit lors de laquelle tous les orphelins de Camorr, qui ignorent leur date de naissance par conséquent, changent légalement d'âge et gagnent une année, en vertu d'une ancienne tradition thérine. Pour les Gens Bien, c'est aussi une nuit importante car c'est le seul office religieux de l'année pour ceux qui adorent le Treizième. C'est une Cérémonie où les jeunes (et les moins jeunes, en tout cas les nouveaux venus dans la pègre) deviennent réellement des Gens Bien, intègrent les rangs de la pègre en prêtant le serment du secret.

Les livres mentionnent aussi le jour du Trône, mais à ce jour, on ne sait pas encore si le Jour du Trône est un jour de la semaine normal, où les gens ont l'habitude de chômer ; ou s'il s'agit d'une fête spécifique qui aurait lieu au tout début de l'été.



Les Mois
Le calendrier thérin compte douze mois, qui se répartissent sur quatre saisons (printemps, été, automne, hiver), trois mois par saison. Le cycle n'étant pas complet, les mois inventés sont signalés par une astérisque.
PRINTEMPS
- Tirastim : début du printemps, soleil qui commence à se lever haut dans le ciel, air plus doux et journées qui se rallongent sensiblement. Période où les gelées tardives peuvent abîmer les semences dans les champs autour de Camorr.
- Menal* : milieu du printemps, période de récoltes des premières plantes médicinales de l'année et des pétales qui viennent de sortir des bourgeons. Le niveau des canaux s'élève avec la fonte des glaces et l'élévation du niveau de l'Angevin en amont des Chutes.
- Vellutim* : fin du printemps, mois pluvieux, période des naissances chez les éleveurs. C'est le moment où les initiés des clergés d'Azri et de Dama Elliza se rendent dans les champs pour aider les paysans des alentours, pour une période qui s'étend jusqu'à la fin de l'été.

ÉTÉ
- Senzal* : début de l'été, considéré comme un des mois les plus chauds de l'année, avec les premières semaines de Parthis. Un des mois où les Medekiners sont les plus actifs, mandés par la noblesse pour de nombreuses raisons superficielles. À partir de ce mois-ci, toute personne se baladant dans les rues avec un épais manteau noir sera reconnue comme un Vadran, voire un natif d'Emberlain.
- Parthis : milieu de l'été, mois chaud et humide, orageux de surcroît, moment où le soleil est présent le plus souvent dans le ciel, au solstice le jour de la Mi-Été. Généralement caractérisé par une succession de période de grand ciel bleu et des sècheresses importantes dans les champs d'une part, et une période de violents orages qui abîment les récoltes.
- Festal : fin de l'été, mois chaud et humide, orageux de surcroît. La navigation en mer de Fer est compliquée et c'est souvent le moment où les esclavagistes Jérémites trouvent de bon aloi de quitter leur île pour aller razzier les côtes.

AUTOMNE
- Tathris : début de l'automne, les jours se raccourcissent peu à peu de façon un peu plus sensible. Les récoltes sont stockées dans des entrepôts dont la garde est souvent doublée à partir de Tathris, pour assurer leur sécurité.
- Ventel* : milieu de l'automne, relativement doux. Les deux parcs de Camorr se teintent de rouille avec la saison et seuls les arbres alchimiques de la rive droite de l'Angevin gardent leurs feuilles à la fin du mois.
- Saris : fin de l'automne, passage d'une saison humide et venteuse à une saison froide et tout aussi agitée, Saris est aussi un mois de tempêtes sur la mer de Fer, qui menacent parfois les côtes de Camorr et les campagnes environnantes.

HIVER
- Marinel : début de l'hiver, début des pluies diluviennes et glaçantes. Les ruelles de Camorr deviennent glissantes et les services sanitaires (les Goules du Duc surtout) sont à l'affût des moindres rumeurs de fléaux ou de toux importantes. On n'emprunte plus les passechats à toute vitesse puisque le bois qui les constitue devient aussi glissant.
- Aurim : milieu de l'hiver, vents froids qui soufflent de l'intérieur des terres vers la côte. Lors des hivers les plus froids qu'a connu Camorr, il a parfois fallu briser la glace sous le Pont Noir, pour pouvoir continuer de pendre les criminels le jour de pénitence. Les navires sont en hivernage dans les ports de Camorr et le commerce provient essentiellement des voies terrestres.
- Cyclanel* : fin de l'hiver. Au large, le gros temps se poursuit et ferme la mer à la navigation, coupant éventuellement Camorr de Syrune. Les vents glacés peuvent provoquer du verglas dans des allées étroites et la via Camorrazza (principale voie commerciale par canaux) a une couleur beaucoup plus claire que d'habitude.



Le Cycle des Douze
Contrairement aux Vadrans qui ont choisi un système de numérotation des années plutôt simple, les Thérins suivent un calendrier très complexe. Chaque année porte un numéro et le nom d'un dieu : l'année 539 du calendrier vadran correspond à la 77e année de Preva du calendrier thérin, par exemple. Le changement d'année s'opère avec chaque renouveau printanier, au début du mois de Tirastim.

Tout Thérin qui se respecte considère cette numérotation des années à la mode thérine parfaitement simple et naturelle, et c'est un jeu d'enfant pour quiconque se respecte que de parler du passé en se souvenant que pendant la 73e année de Morgante, les récoltes ont été très mauvaises.

Ces années suivent un cycle duodécennal, appelé le Cycle des Douze : une année par divinité thérine. L'ordre est le suivant : chaque cycle commence avec l'année de Preva, suivie de celle de Callo Androno*, puis Gandolo, Morgante, Sendovani, Venaportha*, Iono, Azri*, Perelandro, Aza Guilla, Nara et enfin l'année de Dama Elliza* qui clôt le cycle. Considérant que nous en sommes à la 77e année de Preva au début du Role Play, le système duodécennal thérin a été inventé il y a maintenant près de neuf siècles.

Ci-dessous, vous trouverez les correspondances des années vadranes & thérines, histoire de vous faciliter la vie pour l'histoire de votre personnage et vos RPs dans le passé.

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR


Les astérisques dans le cycle des Douze indiquent les incertitudes encore présentes au moment de l'ouverture.




gifs © finncresta ; tom-riley.com

_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Re: Calendriers thérin et vadran Mar 22 Mar - 19:56

Calendrier vadran

Pour s'y repérer un peu




Le calendrier des Vadrans est plus simple, mais totalement inusité chez les Thérins. Les Thérins ne sont vraiment que familiers avec la datation vadrane numérique des années (grâce aux bouteilles apportées par les marchands vadrans, notamment) : le reste du calendrier est un système qui leur semble bien moins simple que le leur.
L'année vadrane commence avec le mois des Premières voiles, moment où la vie reprend ses droits dans le Royaume des Sept Essences.


Les saisons et les mois
Quatre saisons rythment le Royaume des Sept Essences, en synchronisation avec les saisons des anciennes cités du Trône Thérin, puisque le continent est dans un même hémisphère : printemps, été, automne, hiver. Leur hiver dure quatre mois, ainsi que l'été ; laissant l'automne et le printemps durer simplement deux mois chacun.

Les mois renvoient à des événements ou des actions importantes pendant cette période d'une trentaine de jours : la plupart sont en rapport avec les voyages en mer, puisque les Vadrans sont un peuple de marins avant d'être un peuple de territoriaux. Les mois se succèdent ainsi :
PRINTEMPS
- Premières voiles : Traditionnellement, le mois des Premières voiles est marqué par une amélioration des conditions maritimes qui permettre de reprendre la navigation et le large. Les clans de Vadrans qui font des raids sur les côtes peuvent alors réparer les gréements détruits par l'hiver, ressortir les navires de leur hivernage et prendre la mer pour saluer et commercer les uns avec les autres.
- Graines-marée : les Vadrans sont certes arrivés sur le continent avec des navires, mais ce sont des fermiers et des paysans cultivateurs qui reprennent du poil de la bête dès lors que le temps se fait plus clément. Le mois de Graines-marée vadran est l'équivalent du mois de Vellutim, soit la fin du printemps thérin : c'est un mois où l'on sème et où l'on prend soin de son champ. C'est aussi souvent lors de ce mois-ci que les Vadrans ont de grands débats autour de la question suivante : doivent-ils être avant tout de redoutables corsaires des mers, ou doivent-ils plutôt être des agriculteurs efficaces ?

ÉTÉ
- Premières voix : ce mois est marqué par plusieurs jours saints, dédiés à des esprits mineurs du monde, esprits qui ont pourtant enseigné aux humains les arts du feu, de l'acier, et de la navigation ; ainsi qu'à des entités légendaires et mythiques, comme « Ceux qui ont laissé le Verre », ceux que les Thérins appellent les Eldrens. Les premières voix font ainsi référence à tous ceux qui ont précédé les humains sur le continent et qui ont laissé çà et là des moyens de contrôler certains éléments.
- Haut-Soleil : équivalent du mois thérin Parthis, c'est un mois chaud et où le soleil brille longtemps et est haut dans le ciel. Le mois du Haut-Soleil est aussi le mois où les Vadrans atteignent leur majorité à la Mi-Été du mois du Haut Soleil après leur 17e anniversaire (au cours de leur dix-huitième année, donc).
- Jours de don : Les Vadrans le considèrent comme la meilleure et la plus confortable période de l'Été, puisque c'est le mois où les jours sont les plus longs de l'année (ce qui est on ne peut plus important pour les Vadrans qui ont un hiver long et sombre). C'est aussi le mois où les Vadrans ont tendance à réaliser des grands projets (notamment de construction), puisqu'ils ont le temps chronologique et météorologique qui est avec eux.
- Grand débarquement : Sept siècles auparavant, la migration vadrane a eu lieu. Les Vadrans ont quitté Krystalvasen dévasté et ont suivi leur reine, Drusila Stormfall, qui leur avait promis de trouver une nouvelle terre pour s'installer. Ils ont touché les côtes septentrionales du continent thérin et y ont débarqué dans le but de s'y installer de façon définitive. Avant ce débarquement, le mois avait un nom bien plus prosaïque : il a été changé par la reine Drusila elle-même.

AUTOMNE
- Amples prélèvements : La tradition vadrane considère que ce mois était le meilleur pour mener des raids sur les côtes plus au sud de Krystalvasen, au moment où les récoltes côté vadran étaient terminées, et où celle des peuples qu'ils visaient venaient d'être réalisées et stockées. C'est le dernier mois avant que la mer se ferme à la navigation. Avec le temps, les Vadrans ne réalisent plus de raids sur les côtes, mais ont conservé l'appellation faute de mieux.
- Lunes rouges : Dernier mois avant l'arrivée de l'hiver, mois où les Vadrans depuis toujours font leurs réserves et se préparent à affronter quatre mois de froid intensif. La couleur rouge du nom du mois fait référence au sang des animaux abattus et aux colonnes de fumée qui s'élèvent des fumoirs construits un peu partout dans le Royaume, qui donnent parfois la teinte apparente des lunes, la nuit.

HIVER
- Voiles blancs : ce mois est appelé ainsi parce que c'est les premières chutes de neige qui déposent un voile immaculé sur le Royaume. Autrefois, lorsque les Vadrans étaient encore dans Krystalvasen, la couverture neigeuse empêchait tout bonnement de sortir de chez soi, même pour aller voir un voisin. Désormais, depuis que les Vadrans sont sur le continent, ils peuvent se déplacer plus facilement, mais cela reste tout de même un défi de voyager dans le Royaume des Sept Essences en hiver (donc, pour les thérins, de Marinel à Tirastim).
- Flamme d'âtre : c'est le premier mois où les Vadrans sont réellement enfermés chez eux et le restent, depuis qu'ils sont sur le continent. La principale source de lumière leur provient de leur âtre qu'ils maintiennent en permanence allumé. Seuls les messagers pressés, les agents des graves et les ambassadeurs sont à l'étranger pendant ce mois-ci. Le folklore vadran affirme que des bêtes dangereuses se tapissent dans les ténèbres de l'hiver et ont un effet néfaste sur les entreprises éventuelles. Une partie des Vadrans continentaux continuent de croire à cette théorie.
- Cieux amers : le cœur froid de l'hiver, période où l'on raconte des histoires, où l'on rêvasse, et où l'on s'occupe par du travail d'œuvre à l'intérieur de sa maison, à tourner en rond. C'est un mois où l'on conçoit bien plus d'enfants que pendant les autres -puisqu'on est à l'intérieur et qu'on n'a rien d'autre à faire pour se tenir chaud- et où, d'après le dicton, on s'entretue bien plus en famille. Le mois des Cieux amers est l'équivalent du mois thérin de Cyclanel : l'hiver dure encore quelques temps dans les terrains vadrans alors que le printemps arrive dans les cités thérines.
- Ancêtres : le mois des Ancêtres est un moment de commémoration et de cérémonials nombreux. Il s'agit d'un mois vadran « très saint », consacré à la mémoire des morts dont l'esprit dort dans les eaux noires du cœur du monde. De nombreux rites exigent de déverser des offrandes dans la mer agitée, sans pour autant devoir quitter les rivages.

Équivalence mois vadrans / mois thérins:
 




gifs © spasmodiccookie ; cortegiania

_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Calendriers thérin et vadran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendriers L1/L2 2017/2018
» Tenue
» Toujours rebelle l'Amerique Latine?
» Haxball
» vii ✥ âges et calendriers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falselight :: Avant de jouer :: Collegium Thérin :: Annexes essentielles-
Sauter vers: