Partagez | 
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Contexte Lun 21 Mar - 19:18

Falselight

inspiré de la saga des Salauds Gentilshommes, par Scott Lynch




Camorr. Cité-État thérine, sur la côte de la Mer de Cuivre. 88 000 habitants au dernier recensement de la population.

Nous sommes en 539, les quartiers populaires de la ville sont jonchés de cadavres et les canaux de la ville teintés d'un carmin macabre. Camorr est en guerre, une guerre civile qui secoue les bas-fonds et la société peu fortunée qui habite les quartiers sensibles. Une lutte pour le pouvoir, un combat à mort pour le contrôle du crime organisé camorrien. Les voleurs prospèrent et les riches se souviennent, murmurent certains criminels. Pourtant, la guerre des capas n'en finit pas.

Dix persistent à s'entretuer pour contrôler l'ensemble des Gens Bien, mettant à mal les affaires illégales et leur bon déroulement. Les combats fratricides se poursuivent, la répression du pouvoir officiel ne cesse de s'intensifier et les voleurs pendent par dizaines sous le Pont Noir, attrapés par les Vestes Jaunes. Si la pairie est relativement épargnée par ces rixes misérables, il n'en reste pas moins que, parfois, c'est le cadavre d'un natif des Cinq Tours qui git le nez dans le ruisseau.
Il ne fait bon vivre à Camorr peut-être que pour Vencarlo Barsavi, qui tire profit de cette conquête sanglante du pouvoir clandestin.


La première moitié de la population de Camorr est soumise à l'autorité du Duc Nicovante ; l'autre a prêté serment à un des dix capas encore en vie. D'un côté, des personnes honnêtes. De l'autre, les Gens Bien, c'est-à-dire l'ensemble des criminels camorriens : voleurs, assassins, prostituées, espions, escrocs. Entre les deux, la bourgeoisie marchande et artisanale, ainsi que le peuple, parfois honnêtes, parfois malhonnêtes. En plein climat de guerre civile, c'est peut-être ces derniers qui marchent le plus sur des oeufs.

C'est qu'à Camorr, on raconte que la différence entre le commerce honnête et le commerce malhonnête réside dans le fait que lorsqu'un homme d'affaire ruine un concurrent, il n'a pas la courtoisie de lui trancher la gorge pour conclure. Dans cette douce cité indépendante, traversée par de nombreux canaux où l'on se déplace à bord de gondoles, on n'est ainsi jamais à l'abri d'être détroussé par des jeunes apprentis du Faiseur de Voleurs, ou pire d'être pris à parti dans un duel d'honnêtes gens. Invoquer la protection des Douze dieux ne permet même pas d'être sûr de quoi que ce soit dans cette cité de faux-semblants. Les Camorriens ont une réputation de cruels et sadiques personnages : Camorr en ces temps troublés ne fait que rendre honneur aux légendes qui font sa renommée.

Des Cinq Tours, quartier aristocratique et lieu de pouvoir par excellence, on peut jeter un regard qui embrasse l'ensemble de la ville et qui lui donne cette apparence presque paisible. Camorr pourrait être un lieu tout à fait sûr, à vrai dire. Le quartier des Temples, par exemple, apparaît comme un lieu pieux et serein. Les quartiers aristocratiques sont plutôt sécurisés de même. Mais dès lors qu'on descend vers les Goulets, le Chaudron, ou même pire les Taudis de Bois, on entre dans des quartiers populaires fort peu recommandables et en proie à l'anarchie, et, sans pairie, on peut bien risquer d'y perdre la bourse… ou la vie.




musique © Clint Mansell - Death is the road to awe (in The Fountain)
gifs © dracomartell; N A B ; 2x veecissitudes à partir du trailer de qwertyprophecy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falselight :: Avant de jouer :: Collegium Thérin-
Sauter vers: