Partagez | 
 
Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres) Sam 26 Mar - 8:23




_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Re: Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres) Sam 26 Mar - 8:24

Léodine Fosca
Ce personnage est pris



Avatars suggérés : Natalie Dormer ou Bridget Regan ou Evangeline Lilly.


nantie de gandolo

Prénom : Léodine. Et de la lionne, elle a sans doute toutes les qualités.
Patronyme : Fosca. Une famille bourgeoise sans trop d’histoires.
Surnom :
Âge : Trente-six ans.
Profession : Clerc de notaire chez Meraggio.
Statut : Elle a été fiancée… Et puis elle a tué son fiancé en duel. Depuis, plus personne ne l’importune pour trouver un époux convenable.
Allégeance : Le Duc Nicovante. Elle ne s’est jamais trop posée la question.
Date et lieu de naissance : Au printemps, dans le Recoin Nord.
Origine : Camorrienne, avec des racines vadranes.
Divinité principale : Gandolo, il n'y a pas avoir de doute là-dessus.
Caractère : cajoleuse - appliquée - secrète - susceptible - hautaine - gracieuse - généreuse - tactile - cupide - amusante - ambitieuse - mystérieuse.
Traits physiques : Un teint relativement clair pour une Camorrienne, mais on explique cela par le temps qu’elle passe à l’intérieur du domaine du banquier.

« Elle manie l'épée avec dextérité, ma foi.
- C'est qu'elle craint de se faire agresser ?
- Dans un climat pareil, il vaut mieux être capable de se défendre. Les faquins ne reculent devant rien, ils pourraient bien agresser une jeune femme qui rentre seule.
- Allons bon, même dans la Rangée du Numismate ? »



«  Quand elle était petite, elle était dans les jupes de sa mère, une lingère tout ce qu'il y a de plus normal dans le Recoin Nord. Et puis elle a grandi, et elle a voulu faire autre chose.
- Comment est-elle parvenue à entrer chez Meraggio ?
- C'est un mystère qu'elle refuse de divulguer, je crois. »



« Elle est la troisième d'une fratrie de cinq. J'imagine que son salaire aide à faire vivre la famille.
- Ça fait bien longtemps qu'elle a quitté la demeure familiale et qu'elle s'est installée dans le Fauria. »



« Elle est très pieuse, la petite Fosca.
- Chaque jour fainéant, elle se rend au temple de Gandolo. Elle y reste plusieurs heures à chaque fois.
- Elle retrouve peut-être un amant dans le temple.
- Ben voyons, manquerait plus que ça.  »



« Chaque jour de Foire Changeante, elle passe une robe de couleur claire, un voile en dentelle, et elle part faire la pure jeune femme sur les digues du Marché Flottant.
- Qui pourrait la blâmer de faire ainsi ?
- Il paraît qu'elle dérobe des bourses, parfois.
- Tu ne crois pas tout bonnement que ce sont ces imbéciles qui les lui donnent sans qu'elle ait besoin de leur prendre de force. »



« Elle ne devrait pas être mariée depuis quelques années, elle ?
- Son fiancé a été assez stupide pour insulter le jeune frère de Léodine, plus jeune et apparemment infirme. Elle a tenu à défendre l'honneur de son frère en duel et elle a tué son fiancé.
- Laisse-moi deviner : elle a une corde sensible au niveau familial, n'est-ce pas ? »



« Il me semble que Almaro essaie de l'attirer dans ses filets.
- Elle est belle.
- Elle est surtout douée, comme clerc de notaire, et Almaro aurait bien besoin d'une associée avec ses talents. Je ne cracherai pas dessus, non plus, si je pouvais me payer ses services.
- Ses services … ?
- Espèce d'imbécile, pas ceux-là ! »



« C'est moi, ou chaque mois elle change de couleur de cheveux ?
- Elle a un marché avec un alchimiste dont elle tient les comptes, je crois : il la paie en colorants capillaires alchimiques.
- Et on sait ce qu'est sa couleur de cheveux réelle ?
- Mystère aussi bien gardé que ceux de Sendovani. »



« Elle a une haine violente à l'égard des Verrariens.
- À ce point ?
- Lorsqu'un des leurs arrive chez Meraggio, elle trouve toujours quelque chose de palpitant à faire plutôt que d'avoir à s'occuper de lui.
- Elle ne peut pas les blairer, tu veux dire alors.
- Non non, elle le tue, sinon.
- Pardon ? »



« Elle a toujours rêvé de voyager, mais jusqu'à présent, elle est restée bloquée à Camorr.
- Pourtant c'est pas les bateaux qui manquent.
- Peut-être qu'elle se méfie du peuple.
- Mais dis-moi, il y a bien une année où elle a disparu sans que quiconque ne sache ce qu'elle avait bien pu faire, hein ?
- L'année où elle a demandé un congé sans solde à Meraggio et où, quand elle est revenue, elle a retrouvé son poste comme une fleur ?
- Ben oui, elle était plus à Camorr, hein ?
- Alors ça, je saurais pas te dire. »



« Tu m'expliques ce qu'une fille respectable fait à se balader dans les Traquenards au faux-jour ?
- C'est ses oignons, t'occupe pas de ça. »

neutre moral

« La peste soit des fats retords et cupides ! »

© falselight - Arté, Castiells, Catwoman


_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Re: Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres) Sam 26 Mar - 8:24

Lucca Tavernaio
Ce personnage est pris



Avatars suggérés : Stephen Dillane ou Gary Oldman ou Peter Capaldi.


nanti de gandolo

Prénom : Lucca.
Patronyme : Tavernaio.
Surnom : Taverna, dérivé de son patronyme, en moins glorieux.
Âge : Cinquante-huit ans.
Profession : Négociant en vin avec l'échoppe la plus mal située du monde, à la pointe sud de Quiétude.
Statut : Marié et père de trois fils.
Allégeance : Le Duc Nicovante et à lui-même, parce que dans sa situation, même le duc ne peut rien faire pour lui.
Date et lieu de naissance : En automne, dans le quartier des Chutes aux Moulins.
Origine : Camorrienne.
Divinité principale : Perelandro : là, il n'a plus vraiment le choix.
Caractère : Désespéré, déterminé, courageux, endurant, agité, malchanceux, pingre, taxé de toutes parts, fatigué, sanguin, prudent.
Traits physiques : Un homme de haute taille, au visage sévère, nettement grisonnant.

« Si j'étais lui, j'aurais plié bagage depuis longtemps.
- Tu sais, c'est pas parce qu'il est à la charnière des territoires de Bethe, Strozzi, Barsavi et Mariana qu'il devrait dégager.
- Parce que tu crois que payer quatre putains de taxes, c'est normal ?
- Il n'avait qu'à pas s'installer sur la pointe sud de Quiétude. On lui avait bien dit que foutre une échoppe entre trois cimetières, ça allait lui porter la poisse.
- Et encore, il ne fait pas partie des Gens Bien : ça, c'est juste pour avoir la paix. Et rester en vie. »



« Chaque jour fainéant, quand il peut laisser son échoppe fermée, il se rend au temple de Perelandro, pour déposer quelques pièces dans l'escarcelle du Prêtre Aveugle et prier longuement dans le temple même. À chaque fois, il ressort en tirant encore plus la gueule qu'au départ. »



« Il a trois fils, qui devraient pouvoir l'aider à protéger l'échoppe, mais on dirait qu'il refuse qu'ils portent les armes.
- En même temps, s'ils portent des armes, ils risquent de se faire tailler en pièces ou par la pègre, ou par les Vestes Jaunes.
- Et Mednel Masor ne peut rien pour lui ?
- Je crois que personne ne peut rien pour lui, pas même le Duc. »



« Sa femme s'occupe de tenir les comptes de l'échoppe, mais je crois qu'il ne lui dit pas tout : elle est bavarde comme une pie.
- En même temps, lui raconter ses ennuis, c'est avouer sa faiblesse.
- Je suis sûr qu'elle serait du style à prendre une pelle et à aller casser la binette aux créanciers de son gars. »



« Une fois, il a interdit à une gamine de quitter son échoppe pour aller à la recherche de ses parents dehors : des rumeurs racontaient que des connards de Jérémites étaient dans les parages, à la pêche aux rouquines.
- Ces enfoirés ? Un jour faudra quand même qu'on m'explique ce qui nous retient d'aller foutre le feu à cette île de merde. »



« On l'a vu dans la Rangée du Numismate il y a de cela deux lunes.
- Qu'est-ce qu'il pouvait bien y foutre ?
- Sans doute chercher des écus là où on voulait bien lui faire l'aumône. »



« Maman, maman, pourquoi on va pas là-bas ?
- Acheter du vin alchimique chez Tavernaio ? Tu n'y penses pas !
- Mais pourquoi ?
- On raconte qu'il pisse dans chaque tonneau qu'il a dans sa cave.
- Beuuuuurk. »



« Il se fait vieux, il devrait quand même songer à passer le relais.
- C'est qu'il ne fait sans doute pas confiance à ses fils pour écouler la marchandise sans perte ! »



« Je me souviens, quand il était plus jeune, lui et moi, on allait se rincer l'œil dans le Parc des Deux-Argents, la veille de la mi-été. Qu'est-ce que ça faisait du boucan ! Bon sang c'qu'il fallait détaler quand un amant nous repérait à nos rires d'imbéciles ! »



« Il est d'une honnêteté sans égal. C'est sans doute pour cela que sa situation est intolérable.
- Je l'ai vu refiler un tonneau à Sandrelli, l'autre jour, essaie pas de m'entuber.
- Oh, ça... tu ne peux pas l'accuser d'au moins essayer de faire réduire une des taxes sur sa tête. Puis, ne va pas lui dire ça : il prend la mouche super rapidement.
- Vrai qu'il a un sacré caractère de cochon. »



« Il travaille parfois avec le Conclave des Alchimistes, quand ces derniers veulent bien s'intéresser à sa vie et à ses problèmes de caviste.
- Ça doit être grâce à sa sœur, elle a épousé un des alchimistes du conclave. »



« Des fois, il regarde dans le vide, par la fenêtre de son échoppe. Je suis certaine qu'il aimerait être ailleurs.
- Mais où ?  »

Loyal moral

« Croire en un dieu est le dernier bien qui échappe encore à une taxe. »

© falselight - Alaska, rusty nail, Arté


_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Re: Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres) Sam 26 Mar - 8:24

Niki Tsentao
Ce personnage est libre



Avatars suggérés : Zhang Ziyi ou Fan Bingbing ou Liu Yifei.


nantie de gandolo

Prénom : Niki. Nicoletta, en réalité. Des rumeurs circulent sur cette histoire.
Patronyme : Tsentao.
Surnom : On ne lui donne pas de surnom, on n'a jamais trouvé d'idée.
Âge : Trente-six ans.
Profession : Négociante en tissus.
Statut : Séparée de son ancien mari. Les deux ne retrouvaient plus celui ou celle qu'ils avaient aimé en se mariant et se sont séparés à l'amiable il y a de cela quelques mois.
Allégeance : Le Duc Nicovante, clairement et sans aucun doute.
Date et lieu de naissance : Au printemps, dans un faubourg de Camorr, non loin de Villa Senziano.
Origine : Ascendances étrangères venues d'un autre continent, mais une famille installée dans les campagnes camorriennes depuis longtemps.
Divinité principale : Morgante, elle aime l'ordre qui règne dans la cité.
Caractère : indépendante, agile, intéressée, jalouse, dépensière, ouverte, fière, fascinée par le sang, inventive, débrouillarde, difficilement rebutée, têtue, sanguine, susceptible.
Traits physiques : Des traits plus proches d'une Thérine du Nord qu'une Camorienne, des cheveux d'un noir de jais et des yeux en amande, venus d'un autre continent. Plutôt petite de taille, elle étoffe sa stature par plusieurs couches de vêtements (souvent des vêtements troués qu'elle ne peut plus montrer directement) et des talons.

« Il paraît qu'elle est ruinée.
- Qui t'a raconté ça ?
- Un ami, qui le tient d'un autre ami.
- Oui en fait, c'est juste une rumeur.
- Peut-être, mais ça serait pas totalement con et ça m'étonnerait pas tant que ça si c'était vrai.
- Tu crois que c'est pour ça qu'elle va dans l'office d'Almaro ?
- J'espère pas, ça serait plus drôle s'ils se fréquentaient. »



« Elle en pense quoi, du chaos qui règne dans Camorr ?
- Comme tout le monde : horrifiée, mais ne prendra pas part à ce bordel.
- Pourtant, tu crois pas que ses étoffes luxueuses parent certains des capas ?
- Des cadeaux que des Gens Bien auront fait à leurs capas, sans dire à Tsentao que ça allait servir à ça.
- Elle aurait craché sur les tissus sinon.
- Ça se trouve, elle l'a fait, hein, on sait pas. »



« C'est assez marrant, les tentures carmins qu'elle a pendus sur les murs de son échoppe.
- C'est vrai que c'est pas particulièrement la couleur la plus efficace pour vendre… Quoique.
- Oh, c'est chaleureux, le rouge quand même.
- Tu crois pas que c'est sa fascination pour le sang qui fait qu'elle a décoré comme ça ?
- Je ne sais pas trop.
- Moi, j'ai entendu que ces tentures là, c'est des draps blancs qu'elle a trainés dans les ruelles des Goulets un soir.
- Elle ferait jamais ça. »



« Son échoppe est vachement grande, entre son étal sur la rue, sa boutique intérieure et son arrière boutique où elle entrepose tout.
- Tu veux en venir où ?
- Que ça doit lui valoir un paquet de solons, voire de tyrins, quand elle paie le centième. Et puis quand elle paie la guilde des marchands textiles.
- Ouais, mais en même temps, regarde ses prix, c'est pas donné non plus ! Et elle est dans le Videnza, alors bon ! »



« Y en a marre des ambassadeurs débiles.
- Tu parles de quoi, Niki ?
- Zenkeshin, là, le Syrestien. Con comme un Verrarien.
- Il a fait quoi ? Il est quand même relativement intell—
- Non. Il est bête comme ses pieds. Il entre, comme ça, dans ma boutique, pour me refiler ses tissus de Syrune et ceux qu'il a pu acheter à Jeresh ; il me voit ; et cet imbécile commence à dire qu'il est bien content d'avoir trouvé une compère étrangère dans Camorr.
- Et alors ?
- Je suis née à Villa Senziano.
- Oui, ça je sais, tu m'as assez bassiné avec ce trou. Et donc ?
- Ben je l'ai séché, j'ai pris ses tissus et je les lui ai payé la moitié de ce qu'ils valaient pour la peine. Il voulait s'en débarrasser, il avait pas le choix.
- Fais gaffe quand même, c'est un noble, et les nobles, ça ose tout. »



« Il parait que Niki, c'est pas son vrai prénom.
- Tu m'expliques pourquoi elle donnerait pas son vrai prénom ?
- Mmmmh… Des problèmes avec les Mages de Karthain, ou une prudence un peu exagérée ?
- Soit. Ça serait quoi son vrai nom ?
- Je pense que Niki, c'est un diminutif. Donc peut-être Nicola, ou Nicoletta.
- Ou Nique-la ?
- Très spirituel. »



« Une fois, elle était dans le bon sens sur le passechat, un homme est arrivé à contre-sens, pressé comme tout, probablement poursuivi par les Jaunards…
- Je connais cette histoire. Mais vas-y, continue.
- Tu me casses tous mes effets, mais d'accord. Donc il était plus fort qu'elle, il l'a carrément fait voler du passechat pour continuer sa route. Elle a fini dans le canal en contrebas, et elle a failli se noyer avec toutes ses épaisseurs de vêtements !
- T'as oublié qu'elle se serait noyée sans l'intervention de deux bateliers…
- Trois.
- Qu'importe. Depuis, elle ne prend plus que les ponts en pierre quand elle traverse Camorr. Ça ou les canaux, directement.
- Ça doit allonger son temps de trajet.
- Mais elle conviendra que c'est bien plus sûr. »



« Oh, si ce brave Cestare savait ce que faisait sa femme…
- Hm ?
- Non, mais, tu l'as bien vue toi aussi. Elle se fournit en tissus luxueux chez Tsentao.
- Et ?
- Ben, tu sais bien à quoi elle ressemble, Tsentao. Ses yeux en amande, ça ferait bondir Kaeso Cestare de son siège. S'il savait, crois-moi, il trafiquerait pour ne jamais avoir à payer une demi-couronnes à la négociante.
- Vaut mieux qu'il le sache pas, alors… Mais t'es au courant que Tsentao est camorrienne et que si elle t'entendait, elle envisagerait sans doute de te tuer de ses mains nues ?
- Envisagerait, mais n'oserait pas ! »

neutre authentique

« La qualité d'un tissu révèle la valeur sociale. »

© falselight - JAVEN., angel dust, Cérès


_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarFalselight • Ila justicca vei cala
Crédits : GeniusPanda
Messages : 209

Points : 84
Message(#) Sujet: Re: Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres) Sam 26 Mar - 8:25

Stefano Almaro
Ce personnage est libre



Avatars suggérés : Manu Bennett ou Ray Fearon ou Chiwetel Ejiofor.


nanti de gandolo

Prénom : Stefano.
Patronyme : Almaro.
Surnom : Aucun surnom connu.
Âge : Quarante-quatre ans.
Profession : Banquier.
Statut : Célibataire. Ça jase pas mal à ce sujet, on ne sait pas trop où il en est et avec qui il pourrait être, mais rares sont ses partenaires commerciaux qui veulent croire qu'il est réellement célibataire.
Allégeance :  Le Duc Nicovante officiellement, mais surtout lui-même et l'argent, en réalité.
Date et lieu de naissance : En été, dans le quartier de Quiétude (en réalité au fond du Chaudron).
Origine : Jéréshiennes, lointaines. Ça explique peut-être cette aversion pour un accent particulier.
Divinité principale : Gandolo (il a aussi connaissance de l'existence du Treizième qu'il honore sans pour autant connaître les rites, après tout, il ne fait pas partie des Gens Bien de Camorr).
Caractère : véreux, ambitieux, avare, rusé, indépendant, déterminé, manipulateur, bon juge des caractères, patient, amusant.
Traits physiques : Un grand type carré d'épaules, qui a la même prestance qu'il soit sale comme le dernier des miséreux ou propre comme un sou neuf. Un teint plutôt sombre qui correspond à ses origines jéréshiennes, et une barbe qu'il laisse pousser selon ses envies.

« Il paraît qu'il essaie de débaucher la petite Fosca.
- Je serai curieux de voir comme il réussira à le faire.
- Sans doute beaucoup de fric. Et une promesse de je ne sais pas quoi.
- Faudrait carrément qu'il triple son salaire.
- Mais même s'il lui propose de faire ça, je doute qu'elle prenne ça bien. Et si elle sent une insulte, toi et moi savons très bien ce qu'il risque de se passer.
- Elle le provoquerait quand même pas en duel juste pour une histoire d'offre de travail.
- Oh, elle est cinglée, on sait jamais. »



« Il a quand même de la chance, avec son office dans le Videnza.
- Ce qu'il voulait, c'était être dans la Rangée du Numismate, avec tous les autres finankiers.
- Ouais, mais l'intérêt d'être dans le Videnza, c'est que c'est pas trop le bordel, qu'il est à côté de l'Arsenal, et qu'il peut bénéficier d'une clientèle plus variée que la noblesse habituelle.
- Tu veux dire qu'il est pas directement dans l'aire d'influence de Meraggio.
- C'est ça.
- Et c'est vrai, ce qu'on dit, qu'il a tendance à échanger des bourses sonnantes et trébuchantes pour des faveurs des capas ?
- Ben, il est à la limite de chez Larone, mais ça veut pas dire qu'il va forcément assister à des débordements. »



« Les Vestes Jaunes sont déjà passées plusieurs fois chez Almaro. En vain.
- Ils cherchaient quoi ?
- Des signes de fausse monnaie. Dépêchés par le Palais de Patience, en prime, c'est te dire.
- J'ai entendu dire qu'ils ont trouvé des poinçons qui n'étaient pas très nets.
- Perso, j'ai entendu dire que si tu fermais pas ta gueule, t'allais te prendre un coup de poignard mal placé.
- Hé là, on se calme, les gars. »



« Monsieur Stefano, si vous pouviez comprendre… On n'a pas été payés depuis cinq semaines.
- Écoute, Loretta, je veux bien comprendre ça. Le problème, c'est que toi et ton mari commencez à me devoir une sacrée somme et qu'il serait peut-être temps de payer.
- Oh mais on n'a plus rien, plus rien que les tissus sur nos dos.
- Hm, il y aurait peut-être une solution…
- Laquelle ?
- Votre garçon, là, il a quel âge ? Douze ? Treize ?
- C'est ça, treize à la Mi-Été.
- Eh bien, donnez-le moi en apprentissage. J'ai besoin d'un garçon de courses et il m'a l'air débrouillard. Je le traiterai comme mon fils, Loretta, sur la panse de Gandolo je te le jure. On considèrera que vous m'aurez remboursé, comme ça. Et je le paierai quand il aura quatorze ans. »



« Maître Almaro, je suppose ? Je suis Oldero Zenkeshin, armateur. J'aurais besoin d'espèces courantes.
- Je pensais que les Syrestiens avaient tendance à aller plutôt butiner du côté de Meraggio. Vous avez des trucs à cacher ?
- Rien de bien méchant, et rien qui ne vous concerne. Je vous paie pour être mon banquier, pas mon confesseur.
- Là, là, tout doux, Monseigneur. Vous préférez changer tout en une seule fois ?
- Non. Je repasserai. »



« Stefano.
- Niki, que me vaut ce plaisir ?
- Ta fausse monnaie se repère trop facilement.
- Pardon ?
- Tu m'as très bien entendue, ne joue pas au Verrarien.
- Et tu m'as dénoncé à la garde Moutarde ?
- Pas encore. Je pourrais le faire.
- Tu pourrais ne pas le faire, aussi.
- À toi de me convaincre.
- Viens donc dans mon arrière-boutique, si tu veux bien. »



« Tu m'expliques pourquoi on ne l'arrête pas, l'Almaro ?
- Probablement parce qu'il a quand même des alliés plus puissants que nous dans cette histoire. Peut-être des nobles d'Alcegrante qui ont recours à lui.
- Tu parles, c'est les capas qui ont besoin de lui et font pression pour qu'il reste en place. C'est quand même pas secret que son arrière-boutique est pas nette et qu'il a une porte dérobée pour recevoir des émissaires des criminels…
- Comment tu sais ça ?
- Ben, j'l'ai entendu. C'est pas si secret que ça.
- Ça devrait l'être. Voilà qui te fera taire.
- Mais qu'est-ce que tu… argh. »



« Tu m'expliques pourquoi un banquier se rend chez Dama Elliza ? Il ne cherche pas à faire tomber enceinte une de ses maîtresses, j'espère ?
- Il rend visite à une des prêtresses, Mère Courage.
- Lui et elle, ils… ?
- Ah ça non. C'était la femme du petit frère d'Almaro. Depuis que Luca est mort, Stefano va vérifier que tout se passe pour le mieux pour Java et les deux enfants.
- Je ne pensais pas qu'il était capable d'avoir un cœur.
- À croire qu'il y a quand même une chose de sacrée… en plus du fric : la famille.
- Mais… Ce serait pas ses enfants à lui ?
- Ça serait un tout autre problème, d'un coup. Et je te suggère de ne rien émettre à ce sujet, il pourrait mal le prendre. »

neutre mauvais

« Venaportha sourit aux ambitieux. »

© falselight - Arté, Arté, Arté.


_________________
Ne pas envoyer de message privé à ce compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres)

Revenir en haut Aller en bas
 
Nantis de Gandolo (2 pris ; 2 libres)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protégés de Perelandro (1 pris ; 5 libres)
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» confirmation de lutteurs libres
» Votre pseudo est déjà pris?
» Pris sur le fait [PV Ish , Sai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falselight :: Avant de jouer :: Camorriens à incarner-
Sauter vers: